Apprendre à jardiner avec la lune

0

Depuis l’Aube des temps, les Hommes ont appris à jardiner avec la lune. Pour ne plus avoir à craindre de voir les récoltes diminuées, pour cette année, les jardiniers suivent de plus près l’évolution du Calendrier lunaire. Plus précisément avec la Lune rousse qui correspond à la lunaison en mois d’avril et qui ne se termine qu’à la fin du la Lune de mai. Comme l’été, avec ses périodes de canicule et les vacances bien méritées des jardiniers, c’est une période redoutée des jardiniers craignant la survie des jeunes plantes. Effectivement, les températures diurnes doivent être élevées favorisant la croissance des légumes et fruits. A la fin de l hiver, le sol n’arrive pas à garder au chaud sa température. Dès que les températures deviennent basses, il y a une transformation de la rosée déposée sur les jeunes pousses en glace, c’est la période climatique Saints de glace. La destruction de la fleur, du rameau, du fruit est donc inévitable.

Protégez vos légumes durant les Phases de la lune

légumesNormalement, le Calendrier des semis et des plantations des légumes démarre un mois avant le Cycle lunaire. Les jeunes plantes ne sont pas assez endurcies pour survivre à des températures froides de la Lune rousse. De ce fait, il est recommandé de protéger les plantes pour prévoir les prochaines récoltes. Suivez en permanence la météo et regardez le ciel au coucher du soleil. Si les températures baissent et que le ciel est dégagé, il y a fortement un risque de Gelée. N’attendez plus de poser les protections que vous aviez déjà préparées pour faire face à la saison. Si vous envisagez de planter des pommes de terre, des navets, des radis ou des salades, déroulez rapidement des voiles d’hivernage, surtout au niveau des jeunes plants. Maintenez les voiles de protection avec des planches ou des griffes. Différez jusqu’à la fin du mois de mai la plantation des plantes aromatiques frileuses et des légumes tels que l’aubergine, le basilic, la courge, la courgette, le haricot, le physalis, les piments, les poivrons et les tomates. Retardez également l’installation des fleurs d’été frileuses comme les calibrachoas, le Pétunia, l’hibiscus roses de Chine et le Géranium. Évitez de sortir vos cactées, plantes d’intérieur, plantes grasses sur la terrasse, dans le jardin ou sur le balcon. Les jeunes plants de légumes sont aussi à endurcir avant de les repiquer dans le potager ou dans le jardin. Pour ce faire, ouvrez la serre et soulevez les couvercles des mini serres quand la température est plus douce. Arrosez les plantes chaque matin tout en évitant de ne pas laisser de l’eau dans les soucoupes.

Semer, planter et repiquer vos légumes frileux

Une fois la température ascendante, vous devez semer et maintenir au chaud vos légumes-fruits frileux comme les aubergines, les concombres, les courges, les melons, les tomates et les piments. Ils se montrent souvent très sensibles à la fraicheur des températures. Si vous êtes impatients de jardiner avec la lune rousse, il convient de ne pas planter à la même date vos légumes. Terminez par les plus sensibles à la variation des températures et couvrez vos beaux jardins avec des housses pour tomates ou des cloches.

Bref, jardiner avec la lune, c’est une option à considérer. Simple et accessible, elle est adaptée à toutes les plantes d’extérieur, et permet d’optimiser les quantités de récoltes dans votre jardin bio !

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More